Mes priorités

Elu par vos suffrages, je place ce premier mandat de député au service de la communauté. Pour cela je souhaite faire avancer plusieurs dossiers, par des propositions de loi, des interpellations, des réunions publiques…

Lutter contre le gaspillage alimentaire.
Chaque année, 10 millions de tonnes de nourriture consommable sont encore gaspillées en France, c’est 150 kg/hab./an. Le gaspillage alimentaire coûte entre 16 milliards d’euros par an en France soit l’équivalent de 159 euros par personne pour les seuls ménages.

Pour lutter contre ce fléau et poursuivre le chemin pris par la France depuis 10 ans, je souhaite travailler sur une proposition de loi visant à lutter plus efficacement contre le gaspillage alimentaire.
Pour plus d'informations cliquez ici.

Interdire les cigarettes électroniques jetables PUFF.
Les cigarettes électroniques jetables ont envahi les cours d’école. Petites, pratiques, colorées, avec un goût souvent sucré, elles attirent de plus en plus les mineurs.
De nombreux médecins, parents, enseignants s’inquiètent de voir ces cigarettes se répandre dans les cours de récréation, j’ai souhaité me mobiliser sur le sujet avec la ferme volonté d’interdire ces objets en France.
Pour plus d'informations cliquez ici.

Offrir un nouveau souffle de terrain à notre Parlement.
Maire pendant 8 ans, j’ai été chaque jour, chaque heure de mon mandat au contact de nos compatriotes, de leurs difficultés, de leurs besoins.
Aujourd’hui député, je sais pouvoir compter sur cette expérience de terrain. Une expérience qui a pu manquer aux précédents parlementaires pour écrire la loi, comprendre les peurs et ajuster les dispositifs à la réalité du terrain.
Je souhaite travailler avec mes collègues parlementaires sur une proposition de loi permettant de remettre un souffle de terrain à notre parlement.

Développer le sport au travail. 

des initiatives ont émergé pour développer la pratique sportive au travail. Ces initiatives ont pu démontrer au cours de ces dernières années les bienfaits pour les salariés ou les agents et pour les employeurs : une meilleure santé, une réduction de l'absentéisme, de meilleures conditions de travail, une amélioration de la productivité. 

Ayant expérimenté cela en tant que maire de Poissy, j'ai souhaité que l'Assemblée nationale puisse se pencher sur ces expériences et proposer réponses aux acteurs afin que le sport au travail puisse se généraliser sur tout le territoire. 

Pour en savoir plus, cliquez ici